Nainwak's World Index du Forum Nainwak's World
Combattez des nains de jardins !
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La Taverne des Chevaliers
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Nainwak's World Index du Forum -> Rêve de nains
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Azharh
Nain-stallé(e)


Inscrit le: 20 Jan 2005
Messages: 260
Localisation: There are only 10 types of people in the world: Those who understand binary, and those who don't

MessagePosté le: Lun Juil 11, 2005 1:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Azharh avait écouté avec beaucoup d'attention le récit de son ami. Il avait porté à toute son histoire un intérêt beaucoup plus grand qu'il ne l'avait laissé paraître, et déjà une multitude de questions sans réponses envahissait son esprit en ébullition...

Lorsque quelques minutes de silence se furent écoulées, durant lesquelles Ez et Stalfos semblaient observer la bague de Azharh, posée sur une petite table qui était apparue au milieu d'eux sur un ordre du Magicien, Azharh leva la tête et prit de nouveau la parole.

    - Ez nous a raconté comment il a découvert sa bague, il me semble donc normal que je fasse de même. Je vous avertis : mon récit est bien moins passionnant que le sien.

    - On s'en doute bien... Rolling Eyes

    - Et bien en fait, après que Gertus m'ait remis l'ouvrage en question, je l'ai "survolé" afin de voir s'il y avait quelque chose dedans qui me semblait familier. Et j'ai trouvé quelque chose...

    - Encore un poème ?

    - Non, des instructions.

    - C'est à dire ?

    - Et bien en fait, parmi toutes les pages que j'avais identifiées comme se rapportant à moi (à cause de références implicites au poème que je vous ais cité), il y avait un petit paragraphe, au beau milieu d'un texte assez conséquent (ce qui fait qu'il n'ést pas si facile à repérer pour quelqu'un qui ne le chercherait pas), écrit dans un langage que je connais bien : le langage codé que nous utilisions parmi les troupes d'Élite de l'Armée Brave !

    - Shocked Qu'est-ce que ça vient faire là ça ??? Shocked

    - C'est exactement la question que je me suis posée... Apparemment, si l'on observe le texte avec attention, il semble que cette partie ait été ajoutée après la rédaction du texte qui l'accompagne. D'ailleurs, le livre ressemble davantage à une compilation d'écrits plus ou moins anciens qu'à un livre rédigé par une seule et même personne, en une même époque.

    - Et que disait l'instruction ?

    - Et bien, j'ai d'abord mis une bonne journée pour la traduire. Non pas que mes souvenirs de ce langage aient été perdus dans les tréffonds de ma mémoire, mais je doutais souvent de certains mots, car le sens des phrases que je décodais m'était totalement obscur... Les instructions n'étaient pas énoncées très clairement, il faut bien l'avouer. Mais, par déductions successives, j'ai finalement réussi à la traduire. C'était en fait, comme vous pouvez vous en douter, un itinéraire de voyage.

    - Et il indiquait le lieu où se trouvait l'anneau...

    - Il n'indiquait rien du tout ! Juste un emplacement. Je m'y suis donc rendu, et j'étais assez embêté : à l'endroit précis qui m'était indiqué, il n'y avait RIEN ! Mais je ne me suis pas découragé, et bien que j'avais quand même marché pendant plusieurs jours pour me retrouver je ne savais trop où quelque part au sud-est de l'Alliance (oui je ne connais pas très bien ce coin là), je me mis en tête d'explorer les environs.

    - Et ça a fini par payer.

    - Oui ! Après une demi-journée de recherches, je tombais sur ce qui semblait être l'entrée dissimulée d'un ancien souterrain. Je n'ais pas pu évaluer de quelle époque il pouvait bien dater, mais étant donné le style d'architecture utilisée pour la voûte du tunnel, je pense que c'était quand même assez ancien...

    - Et où ce tunnel menait-il ?

    - A une petite salle sombre. Heureusement que j'avais pris une torche et suffisamment de combustible avec moi, pas une ouverture, pas une vieille torche, il n'y avait rien pour éclairer dans ce souterrain !!

    - Bah, pourquoi tu t'es fais chier avec ça ? Tu peux utiliser la magie, non ?

    - ... Euh... Plus maintenant...

    - Shocked Euh... Tu veux bien m'expliquer comment tu as pu participer au rituel alors ???

    - En fait, la Magie Mentaliste, je peux toujours... plus ou moins... mais pas les autres formes de Magie...

    - Azharh a raison, Ez. Il existe certains sceaux, extrêmement puissants, qui bloquent totalement l'essence magique de la personne où de l'objet sur lequel on les appose. J'imagine que c'est un sceau de ce genre que les mages de l'Alliance des Monts Ocres ont utilisé pour sceller Louis et Dradeth.

    - Vous avez entièrement raison, Maître. Et comme l'essence magique de Louis et Dradeth est intimement liée à leurs Esprits, lorsqu'ils ont été scellés, leurs magies l'ont été aussi.

    - Et tu tirais toute ton essence magique de Louis ? Confused

    - Mise à part la Magie Mentaliste, oui. Et même celle-là à été affaiblie par mes trois sceaux.

    - Ainsi donc ils t'en ont apposé trois ? C'est plus sérieux que je ne le pensais...

    - Bref... Où en étais-je ? Ah oui ! Après avoir donc contourné ou désamorcé quelques pièges mineurs (je ne saurais vous dire pourquoi ils se trouvaient là... mais bon... peut-être aussi que je les considèrais trop faciles, alors qu'ils ne l'étaient pas... mais il faut dire aussi que c'était un peu ma spécialité, les pièges, quand j'étais dans la Neuvième...), je me retrouvais dans cette pièce. Au centre de celle-ci, il y avait un statue d'Ange. Sa main droite faisait un trône à sa main gauche. Et dans celle-ci se trouvait cet anneau. Après avoir bien vérifié que rien n'était plus piégé, je pris l'anneau. Je ne sais pourquoi, mais dès que j'étais entré dans ce tunnel, j'avais ressenti un appel irresistible. Je le comprenais maintenant : c'était cet anneau. L'appel s'appaisa dès que je le pris. J'examinais ensuite la pièce, mais je ne découvris rien de bien intéressant. Enfin... C'est ce que je cru au premier abord. Mais après avoir attentivement observé les parois, je découvris une petite niche cachée dans la roche, et à l'intérieur une sorte d'interrupteur, qui devait déclencher un quelconque mécanisme. J'hésitais un moment... Cela pouvait très bien être un piège. Mais finalement, je décidais de tester. Un petit panneau de pière apparut alors au pied de la statue. Sur celui-ci était gravés des motifs, ils formaient une sorte de fresque...

    - Tiens ? Ca ressemble un peu à ce que j'ai trouvé, moi aussi...

    - Oui, c'est vrai. Et justement, cette fresque semblait relater l'histoire de la statue qui se trouvait devant mes yeux. S'était un ange qui était tombé du Ciel vers un monde enneigé, froid, glacé. Et autour de lui, dans cette immensité solitaire, apparaissaient ensuite deux ennemis, un diablotin et un dragon. L'Ange les combattait et sortait victorieux du combat, mais ses ailes étaient tranchées...

Azharh marqua une courte pause.
    - Et ensuite ?

    - L'Ange réussit à force d'efforts et de foi à regagner le Ciel, où on lui guérit ses ailes et où il retrouva le bonheur...

    - C'est tout ?

    - Pas exactement... Mais la partie suivante de la fresque était trop endommagée pour que je puisse distinguer quoi que ce soi... Néanmoins, il est évident que l'histoire se poursuivait...

    - Comme Ezekhohr, il me semble que cette histoire te correspond assez bien.

    - C'est bien évidemment ce que j'ai pensé...

    - Est-ce tout ce que tu avais à nous apprendre sur cet ouvrage ?

    - Et bien, en fait, je l'ai ici avec moi...

    - Shocked

    - Shocked Ah bon ? Pourrais-je te l'emprunter, pour l'étudier ???

    - Bien sûr, Maître, je vais immédiatement vous le chercher...

Azharh alla donc chercher le livre et le confia à Stalfos. L'Assemblée du Conseil Suprême se termina par quelques recommandations du Chef de l'Ordre quant au voyage que les Chevaliers allaient entreprendre vers le Nord, vers la Guerre.

Ez et Az quittèrent ensuite le bureau du Magicien, le laissant à l'étude du manuscrit découvert par Azharh (no pun intended Rolling Eyes). Ce qu'il n'avait pas dit, c'est que lui aussi possédait un anneau semblable...

    "Je dois étudier cet ouvrage avant de leur en faire part, je pense... Je leur décrirais les circonstances de sa découverte uniquement si cela apparait vital..."

_________________
Azharh



Mari de la délicieuse Dame Pistachou.
Celestia, femme de Neo_Bahamut !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Azharh
Nain-stallé(e)


Inscrit le: 20 Jan 2005
Messages: 260
Localisation: There are only 10 types of people in the world: Those who understand binary, and those who don't

MessagePosté le: Mer Juil 13, 2005 2:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ninala hésita quelques secondes devant la porte avant de se décider à frapper... Elle se sentait quelque peu mal à l'aise, et le "Entrez !" bref et sec qui lui répondit ne fut pas pour la rassurer...

Lorsqu'elle pénétra dans la chambre de Pistachou et Azharh, elle trouva celui-ci à côté du lit, en train d'essayer d'attacher les courroies dorsales de son armure. Visiblement, il peinait à le faire... Rolling Eyes

    - Euh... Bonjour Maître... Je ne vous dérange pas ?... Euh... Je crois que je repasserai plus tard...

Elle s'était déjà retournée et se préparait à quitter la pièce quand Azharh lui répondit :
    - Reste ! Tu ne me déranges pas du tout. D'ailleurs, viens...

Comme il lui faisait signe d'approcher, elle referma la porte et s'approcha lentement en se demandant ce qu'il allait encore bien pouvoir inventer. Confused
    - Tiens, si tu pouvais m'aider à attacher ces $*^?% de courroies dorsales, tu me rendrais un grand service ! Very Happy

    - ... (Et dire que je me faisais du soucis !)

La jeune Dame-Chevalier s'avança donc vers son ex-mentor et entreprit de l'aider à mettre son armure. Et ce faisant, elle observait celle-ci.

C'était la première fois qu'elle en voyait une pareille. D'habitude Azharh portait son armure légère en acier trempé dans le BF, ce qui lui conferrait une certaine résistance et allégeait grandement son poids. Celle-ci était de couleur gris argent, avec quelques arabesques bleutées sur le plastron. Rien de bien exceptionnel par rapport aux armures des capitaines et autres gradés que l'on pouvait observer dans n'importe qu'elle ville un peu importante du pays (mises à part les propriétés particulières sus-citées). Mais cette armure était bien différente...

Tout d'abord, elle saisissait par sa couleur : le noir. Un noir vraiment noir, un bel ébène, et dont la brillance pourtant attestait que c'était du métal. Ce n'était d'ailleurs pas du métal peint, elle en était sûre. Mais quel pouvait être ce métal, elle n'en savait rien. A sa connaissance, aucun métal ne presentait un noir aussi uniforme et luisant.

Autre chose de frappant était son poids. Apparemment, l'armure ne devait pas peser plus de 15 kg ! Alors que les armures normales devaient au moins peser le double ! Shocked Le système de fermeture par courroies semblait étudié pour que celles-ci disparaissent totalement sous l'armure une fois celle-ci complètement mise en place (ce qui expliquait en partie les difficultés que rencontrait Azharh à la mettre seul).

    - Hmm... Maître ?... Je voulais vous demander quelque chose...

    - Je suis à ta disposition, ma chère Ninala. Cependant, il serait temps que tu t'habitues à ton nouveau rang : tu ne dois plus m'appeler "Maître", ou même me donner du "Vous". Tu es désormais Dame-Chevalier de l'Ordre de la Ronde Table. Tu as accepté l'honneur de porter ce Titre. Nous sommes désormais de même rang, toi et moi. Ce n'est plus une relation Mentor-Écuyère que nous entretenons, mais une relation de pair à paire, d'ami à amie. Que veux-tu me demander ?

    - ... (Ben si ça te refroidit pas ça... Confused)... Eh bien, comme vous ne m'aviez pas adressé la parole depuis votre retour, je me demandais si... si vous m'en vouliez...

    - ... Confused Pourquoi est-ce que je t'en voudrais ? Confused -- Et c'est "Tu", pas "Vous"... Razz

    - Et bien, parce que c'est à cause de moi que TU (Razz) as été "contaminé" par Dradeth...

    - Ne t'inquiètes pas pour ça ! Very Happy Ce n'est absolument pas ta faute... Smile Et puis, tu sais... cela m'a rendu plus fort en fin de compte, puisque j'ai été obligé d'entreprendre ce voyage...

    - Vous... Tu en es sûr ? Surprised

    - Oui. Ne t'inquiète pas pour ça. Si je ne t'ai pas parlé, c'est que j'avais l'esprit ailleurs, j'étais concentré sur les rapports que j'avais à faire au Conseil.

Azharh avait posé sur Ninala un regard chaleureux, paternel, qui la fit rougir malgré tous ses efforts. Lorsqu'elle eut finit de nouer les courroies de l'armure, elle s'assit sur le lit et Azharh continua de s'équiper seul. Ninala put ainsi observer que son EX- mentor possédait également toutes les autres pièces d'armure correspondant au plastron : deux gants noirs de la même couleur que l'armure (mais en cuir eux quand même, faut pas exagérer...), deux bracelets couvrant tout l'avant-bras, les même protections pour les bras, ainsi que deux splendides épaulières en forme d'écailles de Dragon, deux jambières, deux génouillères, deux bottes noires, toutes faites du même métal que le plastron. Une fois complètement équipé, il ne restait pas une partie du corps de Azharh qui ne soit recouverte, si ce n'était sa tête. Il avait un casque noir, posé sur son lit, qu'il plaça dans son sac.

La jeune Dame, mordue par la curiosité, finit par ne plus tenir :

    - D'où vient donc cette armure ? Je ne vous avais jamais vu la porter auparavant.

    - (Tu Wink) Je l'ai ramené de l'Alliance de Mages où je me suis rendu. Elle m'appartenait, autrefois, quand j'étais dans l'Armée Brave... Tu ne dois pas en avoir vues souvent, des semblables : elles sont spécifiques à la Neuvième Unité d'Élite de l'Armée Brave, et celà fait un bon moment que cette unité n'existe plus.

    - Qu'est-il arrivé ?

    - Elle a été dissoute. Ne me demande pas la raison, moi-même je ne le sais pas. Confidentiel. Comme tout ce qui touchait à cette unité d'ailleurs. A tel point que beaucoup de gens ne croyaient pas à son existence. Et pour cause : nous étions l'unité d'élite chargé de toutes les missions dites "silencieuses". Lorsque nous intervenions, les seules personnes qui pouvaient s'en rendre compte étaient celles que nous prévoyions d'éliminer. En bref, il y a très rarement eu des gens, Braves comme Sadiques, qui aient survécu après nous avoir vu à l'oeuvre. Mais tout celà n'a plus d'importance maintenant. La Neuvième est dissoute, le secret est rompu... Je ne suis même pas sûr du nombre de ses anciens membres qui soient encore en vie... Mais il ne doit pas en rester beaucoup dans le pays...

Tout en disant cela, Azharh vint déposer sur le lit deux fourreaux. L'un d'eux était celui d'une dague. L'autre, celui d'une épée assez courte, était orné d'un unique motif blanc, celui qui semblait être l'emblème de la Neuvième, étant donné qu'il se retrouvait aussi sur les pièces d'armures. En effet, celles-ci étaient ornées d'arabesques blanches, visibles uniquement lorsque la lumière du jour les frappait sous un certain angle. Et sur chaque partie de l'armure, on retrouvait cet emblème.

Il était visible à la racine des deux lames, aussi, comme Ninala put s'en rendre compte lorsque le Chevalier les tira de leurs fourreaux. Le métal qui constituait les lames et les fourreaux semblait être le même que celui de l'armure. Les lames, cependant, devaient avoir subi un traitement différent lors de leur création, car leur métal était plus clair, presque gris foncé...

Lorsqu'il fut prêt, Azharh mis ces deux armes à sa ceinture, plaça son sac sur son dos, et se dirigea vers la porte de la chambre en disant, à l'attention de la jeune fille :

    - Nous partons... Ezekhohr et Larry au moins sont du voyage. Ce serait mieux si tu restais ici pour aider Stalfos à la Taverne. Il a beaucoup de travail de recherches à effectuer... Il aura besoin d'un soutien pour s'occuper du commerce... Mais je ne peux pas t'empêcher de te joindre à nous, car tu es maintenant libre de décider : tu es une Dame Chevalier de l'Ordre.

Et juste au moment où il passait la porte, il s'arrêta et, sans se retourner, ajouta :
    - Reste à la Taverne...

Et sur ces mots, il disparut dans le couloir, laissant Ninala seule et perplexe...
_________________
Azharh



Mari de la délicieuse Dame Pistachou.
Celestia, femme de Neo_Bahamut !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Deno
Nain-bitué(e)


Inscrit le: 21 Jan 2005
Messages: 38
Localisation: Probablement en train de dormir, mais on sait jamais.
fr.gif

MessagePosté le: Lun Oct 17, 2005 8:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Buvons et festoyons, malgré notre éloignement, pour la fin de la petite amie maléfique de mon mentor unique et préféré. Paix à son âme, enfin à ses âmes...
_________________
Ecuyer du chevalier Feragoner.
Si vous ne comprenez pas les histoires que j'écris, c'est que vous n'avez pas lu ça.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Stalfos
Nain(e) à l'aise


Inscrit le: 20 Jan 2005
Messages: 151
Localisation: Derrière le comptoir, servant maints breuvages...
ca.gif

MessagePosté le: Lun Oct 17, 2005 8:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Deno a écrit:
Buvons et festoyons, malgré notre éloignement, pour la fin de la petite amie maléfique de mon mentor unique et préféré. Paix à son âme, enfin à ses âmes...
Vendez moi pas le punch, je dois lire ca a soir moi!

EDIT: Bon! Tout lu! Rien à dire sur un forum, je lui dirai IRL, c'est tout ! Razz
_________________
Squellette ressucité et heureux de l'être!
Brave à la vie, à la mort!
Maitre de Guilde et Chevalier de l'Ordre de la Ronde Table
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Stalfos
Nain(e) à l'aise


Inscrit le: 20 Jan 2005
Messages: 151
Localisation: Derrière le comptoir, servant maints breuvages...
ca.gif

MessagePosté le: Mar Oct 18, 2005 4:56 am    Sujet du message: Répondre en citant

Stalfos étais parti dormir depuis quelques minutes seulement… pourtant la nuit était avancé. Les clients ce soir étaient plus résistant a l’alcool que l’habitude, et Stalfos du resté longtemps éveillé a laver des verres… choses qu’il semblait avoir fait depuis presque 6 mois maintenant, dans l’inactivité total.

Ce fut que lorsque le dernier brave rampa jusqu’à sa chambre qu’il put fermer le bar, ramasser les quelques dizaines de choppes qui traînaient sur chaque table et les ranger dans une armoire. Quand au tonneau éventré (les pauvres, aucune pitié), et au nains qui dormaient a l’intérieur, ils avait simplement le sang trop dillué dans l’alcool pour remuer ne serait-ce que la langue… et leur permettre au moins d’empêcher leur épouvantable filet de bave de couler.

« Tant pis, il resteront dans ces tonneaux pour la nuit » se dit Stalfos, revoyant les beuveries légendaire qu’il y avait eu dans cette taverne.

C’est donc après ces corvées d’usage qu’il était parti dans son office qui lui servait de chambre et s’était assis sur une couchette, et méditait tout en dormant. Il avait déjà autrefois dormi longtemps dans une tombe, inutile de dire qu’il n’appréciait plus la position horizontale comme il l’avait déjà apprécié!

Cette nuit là toutefois, son esprit était extrêmement tourmenté… Les différentes fluctuations d’énergie des membres de l’Ordre le troublaient... et ce, depuis leur retour de l’antre de Galfurigan ou il sauvèrent la Dame Pistachou d’un cruel sort. Feragoner avait démontré un changement d’attitude brusque, pour ne pas dire violent et il s’était montré totalement fermé à toute discussion à ce sujet.

Mais contre toute attente, c’est cette nuit que Stalfos allait avoir la réponse à ce changement d’attitude…

Comme il arrive parfois à certains mages, Stalfos reçu plusieurs visions cette nuit la… des toubillons de feu et de glace s’entrechoquant dans le néant. Stalfos se vit ensuite en train de faire une promenade dans un long couleur sans fin apparente ou des âmes torturées tentaient d’attraper un pan de sa toge alors qu'il s'y promenait, sans se douter de la réalité du rêve (si on se permet de dire « rêves » dans le cas d’un skelette Razz )… Jusqu'à ce que l’une d’elle l’agrippa fermement, réveillant Stalfos dans un sursaut qui libéra une tel énergie que l’âme qui l'avait touché dans son rêve se matérialisa devant lui, dans son office… (je crois bon d'expliquer que finalement, comme Stalfos est mort et ne rêve pas, ca n'avait rien a être attribué au hasard d'un simple rêves...)

« Que faites-vous ici? Depuis quand les âmes sont-elles désespéré au point d’ébranler l’ordre des choses et ainsi communiquer directement » questionna rapidement Stalfos… Il avait eu trop souvent affaire a des démon et autre créatures pour savoir que perdre son temps ne vaut pas la peine, mieux vaut aller directement au fait.

La créature, qui n’était pas encore suffisamment matérialisé poursuivit sont ondulation, prenant lentement la forme qui lui était autrefois accordé… une corps de femme... une succube.

Stalfos attendit… il savait que perturber l’éveil de cette âme déchue le priverait de la raison qui l’avait poussé à se manifester…

Elle articula lorsque les essences magiques, qui devait être sa bouche, semblait avoir repris sa place dans son visage : «HONNNNNNTE A VOUUUUUUS, À VOTRE ORDRE ET À VOTRE FADE BRAVOURE!»

Stalfos était déjà assez énervé de se faire réveiller de la sorte (quoique une succube, c’est pas désagréable) qu’il supporterait pas en plus une insulte sur son Ordre! Il allait renvoyé l’âme dans son plan d’origine, et à en juger l’odeur sulfureuse qui s’était répandu dans la pièce, les enfers, et se rendormir… Mais la succube l’interrompu :

« Vous vous dites Maître de cette Ordre, alors que vous laissez vos membres torturez impitoyablement d’autre créature… Savez vous ce qu’a fait Feragoner? LE SAVEZ-VOUS? Il fit un mal que même un être brave n’aurait jamais du faire subir à un être vivant, tant sadik que brave… VOYEZ! »

Et avant que Stalfos puisse placer un mot l’âme de la succube lui renvoya les images de son assassinat par Ferag, les images de cette ignoble boucherie qui aurait fait frémir des sadik. Le plaisir que prenait Feragoner à séparer et à sectionner chacun des nerfs, un à un de sa victime, y allant lentement, observant le sang qui coulait à flot… Stalfos fut dégoutté à l’idée que Feragoner puisse avoir été l’auteur d’un pareil crime. La victime avait beau être sadik, le respect autant de l’ennemi est une chose qui a toujours été écrite dans la charte de l’Ordre. Il aurait du lui donner une mort rapide, en ayant pitié de son âme. Et pourtant…

« Je vous demande, Sir… si vous croyez que pas de tel démonstration de bravoure, vous arriverez à convaincre les âmes déchues et maudites de la valeur de la bravoure? De les convaincre que la rédemption vaut la peine? »

Stalfos ne sut quoi répondre… la créature démoniaque avait raison… Un Chevalier n’a jamais eu le droit de torturer, que ce soit sadik, brave, rampant, démon, vampire (non, je pense pas à toi Ez), ou autre.

« C’est le désespoir que j’avais à vous confier… Mon âme n’aura pas de paix tant que j’aurai eu ce que je veux! En attendant… je…. Hanter….lieux… »

L’âme vacillait sur elle-même, du moins sa forme physique. La magie qui l’avait animé se dissipait lentement, et la vision s’évanoui dans un éclat de lumière, qui avant d’envahir totalement la pièce, se referma sur lui-même comme une bougie que l’on souffle.

«Ainsi donc, mes pressentiments étaient fondé… Je les repoussais les jugeant insensé… Et maintenant, je me retrouve avec une âme à libérer… Ferag va devoir assumer ses actes… Je lui en toucherai deux ou trois mots»…

Stalfos se demandait par contre si il devait vérifier la véracité des propos de la succube… elle disait peut-être ça pour se venger de la raclée que lui aurait mis Ferag… Pourtant, Stalfos sentait qu’elle disait la vérité… et ça le dégouttait encore plus. Il dut cesser d’y penser, afin de ne pas troubler son sommeil d’une rage intérieure envers le déshonneur et l’ostracisme que Ferag avait attiré sur l’Ordre, mais plus grave encore, sur la Bravoure!

Stalfos laissant faire ce problème, regarda la lune quelques instant, par la fenêtre d’où irradiait multiple rayons. Il se remit ensuite en position assise sur son lit, et se rendormit, l’esprit un peu plus allège, mais sentant toujours cette âme non loin… rodant... attendant quelque chose en retour...
_________________
Squellette ressucité et heureux de l'être!
Brave à la vie, à la mort!
Maitre de Guilde et Chevalier de l'Ordre de la Ronde Table
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Feragoner
Nain(e) à l'aise


Inscrit le: 21 Jan 2005
Messages: 106
Localisation: Dans une mine sadik;À la taverne entrain de surveillez les clients

MessagePosté le: Mer Oct 19, 2005 5:14 am    Sujet du message: Répondre en citant

Feragoner avait volé lentement étant encore fatigué. Il s’était posé pour chasser dans les forêts un peu plus au nord pour refaire ses forces, mais c’était surtout de fatigue mental qu’il souffrait. Il n’avait pas dormi depuis des jours traquant Flara jour et nuit. Il la transportait, maintenant, à l’abri dans ses immenses pattes. Il espérait pouvoir prendre du repos lorsqu’il serait de retour chez lui, ce qu’il doutait énormément. Il vola plus de cinq jours, il aurait pu le faire plus rapide, mais il n’était pas pressé. Il arriva à la fin de la cinquième journée, en vue des hautes montagnes qui entoure la verte plaine et la forêt où la taverne était située. Il les survola et aperçu sa montagne, sa demeure, qui luisait d’une faible lumière bleu en ce coucher de soleil. Les lumières de la taverne étaient ouvertes. Il y avait sûrement des voyageur ou des habitués qui s’étaient arrêté prendre un coup ou se reposer. Feragoner la survola également et se rendit directement à sa caverne. Il s’était surpris de ne pas avoir reçu de message mental de Stalfos, qui avait sûrement ressenti sa présence. Il atterri devant l’immense mur de glace qui lui servait de porte et déposa Flara sur le sol gelé. Il se transforma en Gareph, la pris dans ses bras et prononça les mots faisant ouvrir sa porte et rentra.

- Bon j’espère que Larry à garder l’endroit prop…..re….

Feragoner, Flara dans ses bras, regardait l’état de sa caverne. Des morceaux de glace gisait sur le sol et s’était véritablement détaché de la paroi. Un tonneau de B-F éventré n’avait pas été ramassé. Il jura et se promis de faire quelques remarques à Larry sur le concept de : Comment garder un endroit propre. Il avança donc parmi les décombres, refermant la porte derrière lui. Il sauta dans le lac d’eau cristalline et se dirigea dans l’immense alcôve dissimulée par l’eau. Il se dirigea vers un endroit précis du mur de glace et déposa Flara sur le sol. Il posa sa main sur la paroi, murmurant des phrases incompréhensibles. De nombreuses runes apparurent soudain, libérant une porte. Il reprit Flara et s’avança dans un long corridor de cristal qui illuminait de mille feux à mesure qu’il avançait. Il monta des escaliers et arriva dans une immense grotte, tout illuminé des milliers de faisceaux blanchâtres qui rebondissait sur les parois de glace polie comme du verre. Ces faisceaux provenant d’un petit orifice dans le plafond qui laissait passer un faible rayon de soleil, car il se couchait maintenant. Le rayon frappait un immense diamant qui tournoyait magiquement sur lui-même. Ce diamant renvoyait et augmentait la puissance de ce rayon le diffusait dans toute la pièce créant une lumière quasi éternelle. Il captait également la lumière lunaire. Lorsque la lumière faiblissait trop, des torches de flammes bleues s’allumait d’elle-même dans toute la pièce afin qu’elle ne tombe jamais dans les ténèbres. Dans le bas se trouvait un immense lac bleu, non pas d’eau mais de B-F et au centre de ce lac se trouvait une petite plaque de glace surélevée. Sur cette plaque de glace se trouvaient quelques choses qui ressemblaient à un tombeau, sauf qu’il était fait de glace transparente. Feragoner leva la main et murmura d’autres phrases afin de désactiver les protections magiques de l’endroit et s’envola en direction du centre et s’y posa. Il bougea le couvercle du tombeau et y déposa Flara, les mains en croix, ses cheveux rouges en arrière d’elle.

- Cet endroit était supposé être l’emplacement où j’allais dormir à jamais. Mais, personne n’en ai autant digne que toi. Repose en paix, ma chère et belle Flara, pour l’éternité.

Il referma le couvercle et regarda. Flara apparaissaient très nettement au milieu du sarcophage de glace. Feragoner sourit et s’envola en direction de la sortie. Il remurmura de nouvelles phrases en levant la main réactivant les protections magiques et se dirigea vers la sortie. Il réapparu après quelques minutes dans son alcôve où il referma la porte qui était invisible à n’importe quel œil. Il se dirigea dans l’espace principal et commença les réparations de sa montagne qui ne pouvait attendre. Il retravailla des heures, posa de nouvelles plaques de glace par magie, les taillants et les polissant par la suite. Lorsqu’il jugea le travail accompli, il se retransforma en dragal et alla dormir, récupérant plus dans cette forme que dans l’autre. Il se réveilla plus de 24heures plus tard totalement reposé et prêt à recevoir son jugement, car pendant tout ce temps, il n’avait point oublié ce que Stalfos lui avait dit. Il sortie de sa caverne et se transforma en Gareph et se dirigea lentement en direction de la taverne, préparant son esprit aux événements futurs. La journée était belle. Un beau matin ensoleillé comme il les aime tant. Il approchait de plus en plus de la porte de la taverne et s’arrêta à un pas de celle-ci. Il respira profondément, pris son courage à deux mains, et avança sa main en direction de la poignée qu’il actionna, et rentra à l’intérieur de la taverne.
_________________
Brave Dragon, Flooder de Forum n°3,
Brave, Afin de faire Régner l'Ordre et la justice parmi les Nains.
LES RENNES VAINCRONTS!!!
Chevalier de la Ronde Table
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Stalfos
Nain(e) à l'aise


Inscrit le: 20 Jan 2005
Messages: 151
Localisation: Derrière le comptoir, servant maints breuvages...
ca.gif

MessagePosté le: Ven Oct 21, 2005 5:10 am    Sujet du message: Répondre en citant

La semaine que passa Stalfos avaient été relativement calme… Une âme déchue l’avait temporairement élu comme hôte, et se baladait librement dans son office, le seul endroit où la force magique qui s’en dégageait lui permettait de se sentir éveillée, non pas somnelente ou endormie, comme nombres d’âme qui errent ce monde. Elle attendait, impatiemment, cela va sans dire, que Stalfos règle, d’une façon ou d’une autre son problème d’honneur. Cela avait permis à Stalfos d’en apprendre plus long sur la démoniaque (quoique charmante) créature… Il gardait toutefois ses distances sachant que l’esprit est souvent plein de ruse et de fourberie. L’on sentait par contre autre chose dans cette âme, peut-être une soif de vengeance, peut-être une honte et une haine envers les créatures qui se disent braves… et qui sont lâches et tout aussi fourbes?

Durant ces quelques jours donc, il avait appris le nom de la succube… Tanya. Comment elle en était venue à se résigner à un marché malhonnête avec Galfurigan, apparemment le frère de Chteun. Il aurait été en mesure de menacé la succube, en échange de ses « services »… tous les même finalement ces hommes… L’existence de Galfurigan était toujours empreint de mystère pour Stalfos : il ignorait beaucoup de choses de lui et ce n’est pas une succube qui lui aurait appris! Mais elle confirma néanmoins sont existence, sa force, la menace qu’il pourrait être, ce qui était suffisant au yeux du mages.

L’aura de Feragoner était de plus en plus proche maintenant, sa force avait grandi mais une rémanence de cette colonne de feu que Stalfos avait vu en songe restait… il attendit donc une journée supplémentaire, attendant le bon moment pour l’appeler à lui. L’impatience commençait toutefois à le ronger, contenant constamment cette rage de vouloir défendre l’honneur souillé de l’Ordre. C’est difficilement que Stalfos ne laissait rien paraître aux clients… sinon seulement que les effluves magiques s’échappant de ses orbites était plus claires, plus vivantes et brillaient d’un intensité vivifiant pour tout braves.

Ce fut au septième jour, alors que Stalfos rédigeait (l’acte de mort de Ferag… euh non Razz ) le récit incongru de la succube, de sa torture ainsi que le résumé de ses visions que son esprit s’éclaira. Feragoner ouvrait la porte de la taverne à l’étage inférieur. Stalfos eut un certain mal a le reconnaître… son inactivité et l’évolution de ses compagnons avait fait que leur auras s’étaient altérées, voire améliorées. Son aura avait quelque chose en plus… Mais son arrivée avait tout de même eu l’effet d’une cloche résonnante dans le cœur de Stalfos.

Ferag entra donc, salua avec une certaine nonchalance, toutefois heureux d’être rentré. Il s’assit au comptoir, et alors qu’il allait boire une bonne gorgée de BF fraîche, la première en ce lieu depuis des mois, Stalfos se décida à l’interpeller, sans bouger de son bureau (C’est toi Ez qui parlait du fénéantisme des mages… et de l’ultra-fénéantisme des Archi-mage?... crétin… t’avais raison) :

« Ferag, je te prierais de venir dans mon bureau… »

Évidemment, Feragoner s’en doutait… mais n’avait vraiment pas envie de se taper un sermon venant du Maître…

Il l’envoya donc promener dans a peu près ces termes, le tout, prononcé vocalement, bruyamment, subitement, audible de tous les clients :

« STALFOS, RETOURNE DONC SOUS TERRE, ET FOUS MOI LA PAIX! »

Stalfos, fut un peu (juste un peu, si si, je vous jure!) surpris de la réponse de Feragoner… il se fit donc… insistant : Mr. Green

« FERAGONER, PAUVRE DRAGON IMBÉCILE! QUAND JE DIS DANS MON BUREAU, C’EST MAINTENANT! »

L’esprit de Ferag fut fortement ébranlé (du haut de son 10 PI…) et la choppe qu’il portait à sa bouche s’arrêta à quelques pouces de ses lèvres, le corps entier venant de recevoir un massif coup de poing mental. Se ressaisissant, il plaqua la choppe sur le comptoir, et monta les 26 marches (deux fois treize, pour les superstitieux) le séparant du deuxième étage.

Il toucha la poignée de la porte de l’office de Stalfos, la tourna ignorant le déclic ridicule et à peine audible que le loquet fit en tournant, et entra.

L’aspect de Stalfos le surpris… la magie qu’il diffusait n’étaient pas retenu par le souci pour les client mortels de la taverne… et il était couvert d’une aura bleutée, ce qui n’est pas son habitude.
Feragoner, dans sa certaine insouciance aux présences magiques, ne remarqua pas la présence de l’âme de la succube, ni la tête de Tanya qui le fixait avec un regard à faire pisser par terre les êtres dit « courageux » de ce monde. La haine qui se dégageait de Tanya était… palpable pour Stalfos cependant… et dans une subtilité incroyable, il fit signe à Feragoner de s’asseoir en même temps qu’il faisait signe à Tanya de lui laisser régler ce problème.

Feragoner était toutefois décidé à ne pas rester dans ce bureau plus longtemps qu’il ne fallait. Il se doutait du pourquoi il avait été « demandé » de venir, et il s’en foutait un peu. Stalfos toléra son insubordination, regardant par-dessus l’épaule de Ferag, d’où une puissante force magique semblait bourdonner. Puissante n’était pas un terme juste… elle surpassait de loin celle que Ferag avait l’habitude d’exprimer. Il fixa donc un instant son attention sur cette breloque qui pendait a l’oreille de Ferag… Cela eu un effet bien simple : aux yeux de Ferag, Stalfos venait de tripler la taille de son aura bleutée… sans se douter qu’il venait de détecter l’âme d’une brave dans cette breloque.

Tanya fut beaucoup moins lente à remarquer ce détail… dès l’entrée de Ferag, elle « VIT » Flara, assise sur l’épaule de Ferag. Les âmes voient les âmes et les deux se dévisageait, se demandait ce que l’une et l’autre faisait la. Eusses telle été vivante, on aurait cru deux déesses de la beauté réincarnée. Heureusement pour les deux « hommes » (un squelette et un dragon… le premier qui commente se ramasse une baffe monstre) de la pièces, il n’en était rien!

Stalfos reprit son calme, dans la mesure de ses capacités, sans toutefois pouvoir contrôler l’aura bleutée qui l’ensevelissait.

« Tu dois te douter du pourquoi je t’ai appelé ? »
« … »
« Je t’avais dit que je finirais par apprendre ce que tu avais fait, il y a quelques semaines dans notre sauvetage de Dame Pistachou… »
« … »
« Tu va donc me dire qui t’as permis de massacrer cette créature? Cette succube? »
« C’est pas tes affaires vieux squelette sénile… »
« Oh si! Ça le devient, puisque tu as souillé l’honneur brave ainsi que celui de l’Ordre! »
« …et puis d’où tu sors ça toi? De ta boule de cristal? » rétorqua Ferag, dans un sarcasme qu’il faut avouer, bien lancé!
« Non… Cette âme de succube a côté de moi me l’a raconté et dans les détails. Je veux donc avoir la raison de ce non-respect de la charte. »

Ferag, non content de l’interrogatoire, et encore moins de la présence qu’il ressentait maintenant soit celle de la succube, sauta, comme on dis dans une région décalé de l’horaire, au nord d’un pays de fou « péta sa coche » (vous reconnaîtrez peut-être le Québec… j’espère!)

« J’ai pas le droit de mal me sentir? J’ai pas le droit d’avoir mal? J’ai pas le droit d’avoir mes problème personnel?! J’ai laissez mes sentiments prendre le dessus… PIS CA? Cette créature est morte, elle avait qu’à pas me faire chier… »

Ferag ne termina pas sa phrase aisément…
Stalfos éclata dans une supernova de magie, libérant ce qu’il contenait depuis un moment déjà. Les meubles de la pièce disparurent, s’évanouissant dans le néant, balayé par les vagues magiques incessantes émanant de Stalfos. L’espace de l’office se transforma, étant distortionné de son plan d’origine pour se retrouvé entre le temps et l’espace, dans un univers sans fin, sur un plan inséré là par la force que Stalfos avait dégagé, et maintenu autant par sa volonté que par sa colère. Utilisé le mot plan n’est pas très approprié d’ailleurs, il s’agissait plus d’une faille ou se glissèrent les deux individus, entre deux plans. Feragoner se retrouva repoussé contre une structure invisible alors que la poussée qu’exerçait Stalfos rendant presque impossible la respiration, lui faisant craquer quelques côtes affaiblies par son dernier combat. L’âme de Tanya eu la chance d’être repoussée, plutôt expulsée, hors du plan avant que cet office ne devienne un trou dans le néant. Elle regardait donc de l’extérieur de la taverne, se demandant ce qu’il s’y passait tout en se disant que si elle était resté la… elle aurait pu dire adieu à cette enveloppe spirituelle! Les clients de la taverne, quant à eux, n’entendirent qu’un bruit sourd tout de suite étouffé par une sorte de souffle puissant… ébranlant néanmoins les plus faibles et les plus saoul d’entre eux dans un moment de faiblesse, les affalant sur les tables… au grand dam de la Dame qui leur servait à boire… qui de toute façon du retenir son poids sur le comptoir, afin de ne pas succombé au choc.

Et c’est dans une voix qui ébranlèrent les fondations fragile de ce plan artificiel qu’il beugla (ya pas d’autre terme que beugler…) :

« Si j’avais perdu mon sang-froid et que j’avais laissé ma haine et ma rage pour tes actions me dominer, tu serais mort actuellement, et l’endroit aurait été dans un tel désert que plus personne n’aurait parlé de l’Ordre de la Ronde Table! »

Heureusement pour Ferag, dont les côtes allait perforer les poumons, Stalfos relâcha la tension et reprit le contrôle de lui-même, absorbant le trop plein d’énergie qu’il venait de libéré, remettant les choses à leur origine non sans mal. Dans ce trou qu’il avait créer, le temps s’était figé et il du attendre un instant avant de pouvoir remettre ce « bureau » à son endroit original… un espace vide dans un certain plan physique Rolling Eyes Lorsque les formes cessèrent d’onduler et finirent par reprendre un aspect solide et non spirituelle, le décor changea du néant pour redevenir lentement l’office de Stalfos. Les meubles réapparurent lentement, et lorsque le fauteuil de Stalfos se fut « reconstruit », il s’y écroula, se disant qu’il avait peut-être poussé la démonstration de « perte de sang-froid » un peu loin…

Mais la leçon avait été de taille pour Ferag… libéré de cette pression, il s’écroula, le genoux au sol et s’appuyant sur sa main en se serrant la poitrine de l’autre… Il tousseta et quelques perles de sang tacheta le parquet, juste devant le tapis de Stalfos (t’avais intérêts à pas taché mon beau tapis turc! Laughing ), dans un bruit rauque d’une respiration difficile.

« Enfoiré de mage… »
« Prends cette chaise, et assied toi... »

Ferag obtempéra, se disant qu’il valait mieux pas le contrarié… Lorsque l’un des autres meubles fut également reconstitué, il s’y assit.

Stalfos attendit en le regardant quelques secondes, voyant que la pièce vibrait encore, sans non plus savoir où était passé Tanya. Ce ne fut que lorsque les murs semblèrent avoir enfin retrouvé leur position originel dans ce monde que Stalfos recommença à parler, alors que Tanya revenait aux côtés de « Juge », curieuse et perplexe de ce qu’il s’était passé.

« Alors Ferag… je t’écoute, qu’a tu à m’apprendre avant que je te châtie? Tu peux commencer par me dire d’où tu arrives, d’où viens cette étrange aura qui émane de toi, ce qu’il s’est réellement passé dans ce donjon avec la succube… Parle. Mais je n’accepterai pas le mensonge. »
_________________
Squellette ressucité et heureux de l'être!
Brave à la vie, à la mort!
Maitre de Guilde et Chevalier de l'Ordre de la Ronde Table
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Feragoner
Nain(e) à l'aise


Inscrit le: 21 Jan 2005
Messages: 106
Localisation: Dans une mine sadik;À la taverne entrain de surveillez les clients

MessagePosté le: Ven Oct 21, 2005 9:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Feragoner regarda Stalfos longtemps, triant les événements qu’il allait dire et ne pas dire. Apres quelques minutes de silence Stalfos s’impatienta et demanda d’un ton très persuasif :

- Alors??? Ca vient!!!!!
- D’accord. Je vais commencer lorsque nous avons séparé nos chemins dans les souterrains du frère à Chteun, après la bataille contre le Balor.
- Vas-y je t’écoute.

Feragoner commença alors à raconter les événements.

- Avant de commencer par contre je dois te dire quelque chose, je faisais des rêves concernant Flara, qui détruisait des villages tuant ses habitants. Je ne savais pas ce que ça voulait dire, mais nous allons y arriver plus tard. Je marchais donc dans les couloirs lorsque j’arrivai dans une grande grotte. La je me battis contre un drow, souviens plus du nom, une petite bataille fit rage et je le tua, mais il m’annonça que Flara n’était pas morte. Ne me demande pas comment il la su. Peut-être que le frère à Chteun qui était lui aussi un tuer de Dragal le savait, enfin, passons. Il avait réussi a m’empoisonner, et j’étais briser et frustré de savoir qu’elle était en vie, j’ai tombé sur la pierre et je fit un nouveau rêve. Je combattais Flara, dans un village en flamme, des corps mort tout autour de nous. Elle me tua et je me réveillais. La rage qui m’animait à ce moment était sans limites. Une rage et une haine pour Flara et pour moi. Car lorsque j’avais essayé de la sauver, je ne sais pas ce qui s’était passé mais c’était en partie ma faute qu’elle aurait du mourir d’un empoisonnement à la BF. Bref je continuais, ne souhaitant rencontrer aucune créature vivante, je me sentais sale et dégueulasse. J’arrivais dans une vieille Caserne où plein d’arme rouillé jonchait le sol. C’est la qu’elle apparu, elle réussi a m’hypnotiser et elle pris la forme de Flara que je haïssait maintenant. Il ne fut pas difficile de briser son sortilège qui la prise par surprise, je crois. Elle se sauva en volant et je la poursuivis. Je ne sais pas pourquoi elle ne se téléporta pas lorsque je l’attaqua, mais enfin, je l’envoya vers le sol où elle s’écroula. Je la prise par la gorge et l’enfonça dans le mur, scellant ses poignets, ses mollets et son cou sur le mur. Ma haine était telle que j’ignorais ses souffrances de douleur lorsque je la mutilais avec une dague rouillée prise sur le sol. Je lui aie brisé les tendons des poignets un par un. Je lui aie arraché les ailes, savourant presque ses cris de douleurs. Apres mon travail de mutilation terminé je la laissa la, ignorant ses avertissement qu’elle allait me tuer bla bla bla. Je suis retourné vers toi et Pistachou, transformé par la haine. Je devait aller tuer Flara et personne n’allait men empêcher.

Stalfos fit un mouvement de tête avant de dire à Feragoner de continuer.

- De nouveau à la taverne, je rentrais tout suite dans ma caverne et forgeais une paire de griffe de B-F. Je pris un sac et je mis quelques rations de nourriture, une fiole de B-F pure, une épée et mes griffes de B-F. Je m’apprêtais à partir lorsque tu ma interpellé la première fois. Après notre rencontre très mouvementé, Ez commença à m’énerver et nous nous bâtîmes l’un contre l’autre. Il me fit déchaîner sur lui toute la haine que je pouvais emmagasiner et ensuite je tombais inconscient. Je me réveillais dans la caverne en face de la porte. Pensant soudain de passer inaperçu j’allais chercher un habit de moine normal et je sorti. Je m’apprêtais à partir lorsque MiMi m’interpella. Il allait à l’est et moi je me dirigeais plein sud. Il parvint à me convaincre de l’accompagner à la ville de Permil où il avait des choses à régler. Il me conta son histoire et on commença son entraînement. Il voulait se venger du chef des gardes de cette ville qui lui avait fait des choses horribles dans son passé. Nous y arrivâmes après quelques jours de marches et je suis allé porter une lettre au prêtre…Olial je crois de la part de MiMi. Il revint le rejoindre la nuit tombée, mais on fut attaqué par les gardes. J’assommai les soldats tandis que MiMi s’occupait de son ennemi. Il le tua, mais il ne semblait pas aller bien. Il me dit de ne pas le suivre et se sauva dans la forêt. Olial reprit conscience quelques minutes plus tard et, sachant ce qui était arrivé à MiMi, il me demanda de l’accompagner mais je refusais ayant une chose plus importante à faire.

Stalfos resta de marbre (pas difficile pour un squelette) et Feragoner continua :

- Je descendis plein sud en direction de la caverne où j’avais laissé le soi-disant cadavre de Flara. Comme je le pensais, elle s’étais sauvé et se dirigeais plein sud. Je commençais alors la traque. J’arrivais quelques jours plus tard en vu d’un village totalement dévasté et calciné. En voyant les corps enterrés et un petit mémento, j’ai découvert que deux Paladins poursuivait également Flara. Je reparti immédiatement, continua en direction du sud. J’arrivai encore quelques jours plus tard à un deuxième village lui aussi complètement dévasté. Sauf que cette fois les corps n’étaient pas enterrés. J’ai donc présumé que les Paladins l’avait quelque peu rattrapé je fit donc qu’un écran de protection afin d’empêcher les corps de pourrir plus qui ne l’étais déjà et je continuai ma route. Je volai environ deux jours et je passai au dessus d’une ville et la nuit venue j’aperçu un feux sur le sol et je m’y dirigeais. C’était une caravane et je parlai au garde. Ils avaient découvert un corps déchiqueté d’un homme qui datait de deux ou trois jours. Je lui demandais s’il n’y avait pas un village près au sud et il m’en indiqua un à environ une journée. Je le remercia et je partie en direction de ce village redoutant le pire. Lorsque j’y arrivais, j’aperçu que le village était en bon état qu’ils avaient fait des fortification et des gardes faisait des rondes. Je réussi à rentrer grâce au chef du village qui était accompagné d’un des deux Paladins. Il s’appelait Nilandar et semblait assez vieux. Je pris une chambre à l’auberge de ce village et j’ai appris qu’ils avaient combattu Flara et avait même réussi à la blesser. Nilandar, me démasqua assez facilement, il a du détecter d’une certaine manière l’énergie que je dégageais. Je parlai un peu à sa compagne, mais j’ai du l’offusquer lorsque j’ai refuser de lui dire que je versais de la B-F dans ma bière. Ensuite je suis allé dormir, amis ce fut impossible. Je me couchais donc sur le toit, regardant les étoiles. J’avais conclu avec le village que je partirai avant l’aube et je me fis réprimander par le Paladin lorsqu’il me vit encore dans le village au matin. Le garde sonna l’alarme et Nilandar m’ordonna de partir. Ils se dirigèrent vers la porte qui s’ouvrait tandis que moi je me dirigeais sur les remparts. Une immense boule de feux approchait en direction du village. Je me jetais en bas des remparts, en dehors de la ville et je m’approchais des Paladins. Elle fut facile éteint et Flara me parla. Elle apparu en face de moi et on parla un peu avant de commencer à combattre. Elle eut rapidement le dessus et me tua presque aux premiers échanges. Je fis apparaître alors mon armure de glace et un blizzard qui la déchiqueté, transperça son aura d feux. Je la déchirait de partout dans une rage immense et elle s’écroula sur le sol. C’est la que la vit, Flara avec les cheveux bleu, qui saignait de partout. Elle me regarda en souriant et me parla rapidement et faiblement. Elle me fit don de ses habiletés qui se retrouve dans la boucle d’oreille que je porte sur l’oreille gauche. Peu après, je reculais et me retournais en direction du village lorsqu’une immense colonne de feux monta vers le ciel. Une énorme vague de feux sortis à toute vitesse de la colonne et se dirigea sur le village. Je créai un mur de glace qui, malheureusement, fut détruit aux extrémités. Ces extrémité touchèrent les cotés du village qui furent littéralement réduit en cendre. Flara sorti de la colonne, sa chevelure enflammée. Elle fonça sur moi à une vitesse impressionnante, mais grâce à la boucle d’oreille que Flara brave m’avais donné, je pus la vaincre. Je détruisit son corps, dit au revoir et bonne chance aux Paladins et je revins ici. Je suis revenu il y a deux jours au soir. L’intérieur de ma caverne était dans un état exécrable, je me demande comment Larry a pu l’abîmer autant. Enfin, je fis les réparations nécessaires, je dormis et me voila.

- C’est tout demanda Stalfos?

- Oui, à présent que tu sais tout, fais ce que tu veut, tout de façon j’ai pas ben le choix.

Feragoner attendit la réponse de Stalfos, dont les yeux brillaient maintenant d’une forte couleur bleuté.
_________________
Brave Dragon, Flooder de Forum n°3,
Brave, Afin de faire Régner l'Ordre et la justice parmi les Nains.
LES RENNES VAINCRONTS!!!
Chevalier de la Ronde Table
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Stalfos
Nain(e) à l'aise


Inscrit le: 20 Jan 2005
Messages: 151
Localisation: Derrière le comptoir, servant maints breuvages...
ca.gif

MessagePosté le: Mer Oct 26, 2005 3:40 am    Sujet du message: Répondre en citant

« Je suis content de ton honnêteté. J’avais bien vu que ta boucle d’oreille était autrement plus puissante qu’un simple artefact… l’âme de Flara y ait. C’est probablement pour cela que l’âme à ma droite a réagis avec une moue dégouttée.
Je te présente la succube que tu as tué Ferag, Tanya. »

Tanya révéla donc sa présence à Ferag, qui avait été aveugle à sa très faible aura tout le long de son récit.

Ferag sauta de sa chaise, pas autant confus que surpris. Il sortit ses griffes instinctivement, se plaçant à la défensive. Il n’allait plus la torturer, mais elle n’était pas une créature du bien pour autant… enfin, ce qu’il en restait.

Stalfos lui fit signe de ranger ses armes…

« Savais-tu que Tanya est venu me voir, en se plaignant de notre fade bravoure? Nous plaçant au même rang que les pires sadik? Si ce n’était du fait qu’elle eut vraiment été témoin d’atrocité commise de ta pars, elle aurait été détruite d’avoir osé souillé l’honneur des braves devant moi.
Mais elle m’as fais voir ce que tu lui a fait… tu me l’as raconté avec la froideur d’un homme qui n’avait rien à perdre, ni à gagner.

Tu devais te douter que je n’accepterais pas une telle conduite parmi des Braves. »

Ferag hocha la tête… le Maître était visiblement en colère, à en juger de l’imposante présence qu’il irradiait, l’on aurait sûrement pu ressentir sa volonté de faire le bien à des kilomètres à la ronde, si ce n’était de ce bureau qui estompait fortement les auras en son sein : il faut comprendre que lorsque le Conseil Suprême s’y réunissait, l’endroit aurait été facilement repérable par l’ennemis, et les conseils tenu en secret aurait été presque « visible » au yeux de ce même ennemis, tant l’endroit aurait été nimbé de force brave!

Mais cette présence était due à autre chose que sa simple bravoure. Stalfos incantait depuis maintenant une dizaine de minute tout en parlant et en écoutant. Ferag s’en douta un peu trop tard…

« J’ai donc décidé de te châtier pour ces actions pitoyables » dit Stalfos en se levant, marchant droit devant lui, au travers son pupitre et dégageant fond sonore intense de voix murmurant. Il leva la main droite, se pencha comme si il se donnait un élan, et se lança sur Ferag, en stoppant son élan avant que sa main ne le touche. La magie qui était restait dans un état stagnant derrière Stalfos, non loin du pupitre le rattrapa donc instantanément, se condensa et enveloppa Ferag d’une couche lumineuse, faisant apparaître de petites runes et des symbole ça et là. La boucle d’oreille fut d’ailleurs la cible de la plus grande quantité d’entre eux, considérant la proportion de la taille versus le nombre de sceaux magique nécessaire.

Stalfos se recula, laissant le sort le temps d’agir, observant le regard de Feragoner bouillir d’une rage contenu devant son impuissance à prévoir un coup. Lorsque les symboles se furent estompées jusqu’à disparaître sous la peau, Stalfos continua :

« Tu est scellé dans cette forme humaine pour un temps, de même que tes pouvoirs. Tu devras d’abord accomplir une tâche afin de te repentir. Trouve un moyen pour que Tanya pardonne aux braves les cruautés que tu lui as fait subir, lavant ainsi la souillure à l’honneur des Braves. Elle t’accompagnera désormais jusqu’à ta mort si il y a lieu, telle une âme damnée errant les endroits à proximité de sa mort.
Quant à Flara, elle ne t’accordera pas non plus sa bénédiction dans ce combat pour la rédemption de la succube et de ta propre personne.
Les sceaux disparaîtront lorsque tu auras menés à bien cette mission.
Je t’envoie donc au sud-est. À toi de te débrouiller pour revenir… et reviens en vie, ou j’irai te chercher personnellement. »

Feragoner serrait les poings, pleurant presque sa stupidité d’avoir agis de telle façon. Son repentir était sincère, mais le mal était fait et il devait a présent s’acquitter de laver cette opprobre sur la légendaire Bravoure.
Il sortit de l’office, suivit par Tanya qui s’était assise sur son autre épaule, heureuse d’avoir au moins pu trouver l’oreille de Stalfos pour l’écouter dans sa plainte! De toute façon, elle n’avait d’autre choix que de suivre Ferag puisque Stalfos l’avait lié à lui, un peu comme on attache un chien avec une laisse sur un poteau.

Quant à Stalfos, il se rassit à son bureau, rédigeant une lettre qui serait mise dans les archives de l’Ordre.
_________________
Squellette ressucité et heureux de l'être!
Brave à la vie, à la mort!
Maitre de Guilde et Chevalier de l'Ordre de la Ronde Table
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Feragoner
Nain(e) à l'aise


Inscrit le: 21 Jan 2005
Messages: 106
Localisation: Dans une mine sadik;À la taverne entrain de surveillez les clients

MessagePosté le: Dim Nov 06, 2005 8:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Chteun jai penser a de quoi....je t'en parlerai...

---------------------------------------------------------------

Feragoner referma la porte du bureau de Stalfos calmement et regarda ses mains. Elles n’étaient plus griffues et les petites veines bleues qui étaient supposée apparaître n’étaient plus visibles. Il pris une de ses griffes et fut surpris de sentir un poids. Elle restait légère mais sa force l’avait néanmoins quittée et probablement ses réflexes. Il se rendit dans une chambre libre à proximité et se regarda dans le miroir. Ses cheveux n’étaient plus bleus mais noir et ses yeux avaient perdu leurs éclats. Sa cape, qui était en fait ses ailes n’était plus fonctionnelle. Il essaya de créer une boule de glace mais sans succès. Il avait encore toutes ses connaissances donc il parlait encore le draconique ainsi que les autres langues qu’il savait. Il regarda Tanya qui était assis sur son épaule droite, car la boucle d’oreille de Flara était sur l’oreille gauche. Elle lui fit un sourire sournois qui s’élargit lorsqu’elle aperçue que Flara avait disparu probablement à cause de la magie de Stalfos. Il sorti de la chambre et se dirigea en direction du rez de chaussé qui était en proie à une grande agitation. Pendant qu’il descendait les marches, il entendit des verres se casser et jeta un œil. Ninala, qui par une raison inconnue de Ferag était resté à la taverne pendant que les autres était probablement parti quelque part, était aux prises avec un client saoul qui était un peu trop énervée. Elle lui demanda gentiment de se calmer, mais s’énerva d’avantage et commença à jeter les choppe de ses compagnons un peu partout. Feragoner qui était un peu dans la lune n’aperçu que trop tard la choppe qui volait en sa direction. Il se la prit de plein fouet dans le visage et un énorme juron sorti de sa bouche. Le client saoul s’écroula sur le sol en riant et Ninala s’approcha de Feragoner qui avait posé sa main sur son nez qui saignait.

- Ferag ça va ?? Qu’est….

Elle s’arrêta de parler lorsqu’elle aperçu le sang rouge couler à flot du nez de Feragoner. Elle aperçu également que ces cheveux étaient noirs, contrairement au bleu habituel.

- Au moins, ça fait encore effet.
- Ca va ? redemanda Ninala perplexe.
- Non…mais ce n’est pas grave dit’il avec un sourire forcé.

Il se baissa vers son oreille et dit:

- Stalfos ma donné une petite punition tu lui demanderas de quoi il s’agit enfin… Les autres sont partis où ?
- Ils sont partis à la guerre au nord et Az ma demandé de rester ici…
- Ils apportent des écuyers et toi ils te demandent de rester…étrange enfin….je repars vers le sud…des choses à faire.
- Tu revient quand…. ?
- Aucune idée, peut-être dans 3 mois, peut-être dans 3 ans, peut-être jamais….

Il se leva rapidement et se dirigea en direction de la porte laissant Ninala, seule au comptoir.

Feragoner referma la porte de la taverne et regarda en direction de sa montagne. L’aura bleue qui la recouvrait était toujours présente. Sa magie avait encore de l’effet, il ne pouvait juste plus l’utiliser.


- Ya au moins ça…
- Hey Hey !!!! Lui cria Tanya toujours sur son épaule
- Quoi ??? demanda Feragoner impassible.
- Ne perd pas de temps, n’oublie pas que c’est moi qui vais décider quand tu auras accomplis ta tâche.
- Pfff mouais…partons donc tout de suite pour que je sois débarrassée de toi le plus vite possible.

Tanya ria d’un rire démoniaque tout en se balançant les jambes dans le vide assise sur l’épaule droite de Feragoner. Il se dirigea plein sud, une idée germant dans sa tête.

-----------------------------------------------

Stalfos se leva de sa chaise afin de mettre la lettre qu'il venait d'écrire. Une lueur sur le plancher attira sont regard. La boucle d'oreille qui contenait l'âme de Flara était sur le sol. Il la pris dans ses mains, la posa dans un de ses nombreux tiroirs magique et sorti.
_________________
Brave Dragon, Flooder de Forum n°3,
Brave, Afin de faire Régner l'Ordre et la justice parmi les Nains.
LES RENNES VAINCRONTS!!!
Chevalier de la Ronde Table
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Stalfos
Nain(e) à l'aise


Inscrit le: 20 Jan 2005
Messages: 151
Localisation: Derrière le comptoir, servant maints breuvages...
ca.gif

MessagePosté le: Dim Nov 27, 2005 7:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Stalfos tournait en rond dans son office, s'arrêtant de temps à autre pour jeter un œil sur la boucle brillante sur son bureau. Il avait passé plusieurs heures déjà à l’examiner, à évaluer la force de cet artefact, et en avait déduis qu’il s’agissait d’un réceptacle. Mais un réceptacle de quoi? Car bien que puissant, la magie est et restera souvent un mystère. Particulièrement les magies anciennes comme celle qui aurait créée cet objet.

Pourtant, des pensées semblaient pulser à l’intérieur de cette boucle d’oreille… un souffle, un respire…

Et comme si son souci pour cet objet ne suffisait pas, Stalfos se demandait vraiment si il avait bien fait d'envoyer Ferag au loin... Personne n'avait été à ses côtés pour cette décision.

C’est pourquoi Stalfos décida d’aller retrouver Azharh, qui s’était récemment découvert de nouvelle faculté, depuis son retour de cette académie… Ils pourraient ensemble discuter, en bon ami comme ils n'ont pas eu l'occasion de discuter depuis... trop longtemps!
« Si c’est une âme qu’il y a là, Az pourra m’aider... sinon, il m'aidera quand même! »

Stalfos pris la boucle, la mis dans son sac, récupérant 2-3 babioles jetant également par hasard ou par destin l’anneau dont Az avait parlé plusieurs jours auparavant… Il pris également soin d’apporter le manuscrit rapporté de cette académie, sait-on jamais le genre de pensées qui pourraient traverser l’esprit du magicien (le premier qui sous-entends un truc… Evil or Very Mad ) et lui faire comprendre quelques détails de ce livre…
_________________
Squellette ressucité et heureux de l'être!
Brave à la vie, à la mort!
Maitre de Guilde et Chevalier de l'Ordre de la Ronde Table
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Feragoner
Nain(e) à l'aise


Inscrit le: 21 Jan 2005
Messages: 106
Localisation: Dans une mine sadik;À la taverne entrain de surveillez les clients

MessagePosté le: Ven Aoû 04, 2006 9:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

RÉPOUVERTURE DE LA TAVERNE DES CHEVALIERS!!!!!

C'est un endroit neutre où sadique et brave peuvent venir sans problème.

Il y a également des chmabres au deuxième étage pour ceux qui peuvent pas repartir.

Voila la liste des boissons et Coktail:

B-F: Body Froster, Boisson Uniquement Brave (Boisson Officielle de l'ORT)
- F-T : Flame Thrower, Boisson très épicée uniquement pour Sadique
- Ricard ou p'tit jaune
- F-S: Frozen-Sun, Mélange de B-F et de Ricard.
- Sake, pour nos amis Samourai
- Nombreuses sortes de limonades et Coktail.

Pour les coktail et limonades veuillez en demander les saveurs à Deno. Il est expert.

En arrière du comptoir vous avez le Squlette mage Stalfos qui lave les verres et à l'Entrée vous avez Dame-Pistachou qui s'occupe duvestiaire. Attention. Pas touche, sinon vous aller souffrir.

Sur ce... Bonne beuverie

------------------------------------------------------------------------------------

La taverne se trouve dans un cadre temporel hors quete. Alors les meme de l'ORT sy trouve tjs .
_________________
Brave Dragon, Flooder de Forum n°3,
Brave, Afin de faire Régner l'Ordre et la justice parmi les Nains.
LES RENNES VAINCRONTS!!!
Chevalier de la Ronde Table


Dernière édition par Feragoner le Ven Aoû 04, 2006 9:36 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Ezechiel
Nain-filtré(e)


Inscrit le: 11 Mar 2005
Messages: 51

MessagePosté le: Ven Aoû 04, 2006 9:29 pm    Sujet du message: Répondre en citant

ouvert ???

/me a soif !!!!


*égorge nonchalament un tonneau de biere et le vide*

WHAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!!

j'avais soif, depuis tout ce temps !
_________________
Undschuldsengel, mit Blitz in den Augen, deine Absicht zu toten, fuhrst Dich hinters Licht !

Grand Maitre de l'Ecole de la Super Modestie Cool
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Deno
Nain-bitué(e)


Inscrit le: 21 Jan 2005
Messages: 38
Localisation: Probablement en train de dormir, mais on sait jamais.
fr.gif

MessagePosté le: Ven Aoû 04, 2006 9:29 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Feragoner a écrit:
La taverne se trouve dans un crade temporel hors quete. Alors les meme de l'ORT sy trouve tjs .



Un cadre, mentor, un cadre... Laughing


Bienvenue à tous...
_________________
Ecuyer du chevalier Feragoner.
Si vous ne comprenez pas les histoires que j'écris, c'est que vous n'avez pas lu ça.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Feragoner
Nain(e) à l'aise


Inscrit le: 21 Jan 2005
Messages: 106
Localisation: Dans une mine sadik;À la taverne entrain de surveillez les clients

MessagePosté le: Ven Aoû 04, 2006 9:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Attention Ez, je vais engager un garde pour mon troupeau de tonneau sauvage... Twisted Evil Twisted Evil
_________________
Brave Dragon, Flooder de Forum n°3,
Brave, Afin de faire Régner l'Ordre et la justice parmi les Nains.
LES RENNES VAINCRONTS!!!
Chevalier de la Ronde Table
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Feragoner
Nain(e) à l'aise


Inscrit le: 21 Jan 2005
Messages: 106
Localisation: Dans une mine sadik;À la taverne entrain de surveillez les clients

MessagePosté le: Ven Aoû 04, 2006 9:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Description des alentours de la taverne:

Tout autour de la taverne est une plaine verte avec quelques collines.La taverne est entourée par une immanse chaîne de montagne. Des routes la relie pour rejoindre les routes et villes commerciales. Au nord de la taverne, se trouve une immense montagne blanche qui illumine toujours d,une petite aura bleuté. C'est la montagne de Feragoner et la se trouve ca caverne de glace.

À proximité de la taverne se trouve un immense jardin qui se trouve à être celui de dame pistachou. Ce jardin remplit de fleur est normalement magnifique. Mais le temps est proportionel à son humeur.

Il ya une immense forêt un peu plus loin traversée par une rivière qui s'écoule paisiblement.

-----------------------------------------------------------------------------------

Si j'ai oublié des trucs vous piuvez toujours en rajouter Razz
_________________
Brave Dragon, Flooder de Forum n°3,
Brave, Afin de faire Régner l'Ordre et la justice parmi les Nains.
LES RENNES VAINCRONTS!!!
Chevalier de la Ronde Table
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Deno
Nain-bitué(e)


Inscrit le: 21 Jan 2005
Messages: 38
Localisation: Probablement en train de dormir, mais on sait jamais.
fr.gif

MessagePosté le: Ven Aoû 04, 2006 9:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

*jette son épée dans le ratelier*

Bon, après tous ces trucidages de sadiques, j'vais me pieuter... Y'a pas à dire, les quêtes, ça crève.

*va se coucher près du feu, roulé en boule*
_________________
Ecuyer du chevalier Feragoner.
Si vous ne comprenez pas les histoires que j'écris, c'est que vous n'avez pas lu ça.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ezechiel
Nain-filtré(e)


Inscrit le: 11 Mar 2005
Messages: 51

MessagePosté le: Ven Aoû 04, 2006 10:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

*secoue le lézard à l'aide d'une magnifique botte enfilée par dessus son pied*

"- ho !! tu va pas dormir non ???? faut se PINTER la !!!! faut feter la réouverture ! et comme y'a que nous la, ben tu va la feter avec moi !!!!
- grmgmmlgmrlgmmlmrlglrmglr...
- hého !!! pas d'insultes !!! allez, tiens, je te paye un tonneau !! Very Happy"

joignant le geste a la parole, le chevalier egorgea un tonneau comme un porc, en répandant la moitié sur deno Rolling Eyes et lui balanca ce qu'il en restait dans les pattes...


"- Allez !!! A la nouvelle taverne !! CUL SEC !!!"

* et glou, et glou, et glou... * Twisted Evil
_________________
Undschuldsengel, mit Blitz in den Augen, deine Absicht zu toten, fuhrst Dich hinters Licht !

Grand Maitre de l'Ecole de la Super Modestie Cool
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Deno
Nain-bitué(e)


Inscrit le: 21 Jan 2005
Messages: 38
Localisation: Probablement en train de dormir, mais on sait jamais.
fr.gif

MessagePosté le: Ven Aoû 04, 2006 11:03 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Deno se relève d'un bond:

1)D'abord, parce qu'il aime pas qu'on le réveille comme ça Confused (mais ça le Ez, il s'en fout).

2)Et aussi, parce qu'avec ses conneries de répandre la boisson partout, il a éteint le feu, donc plus de raisons de rester dans le coin (heuresement, boisson "faiblement" alcoolisée, moins de 80° Wink ).


Ferag, au fond gueule, parce que son tonneau est mort sans raison (mais de toute façon il gueule tout le temps Rolling Eyes ).

Deno regarde le vampire de travers, genre 'j'suis pas content, j'vais te tataner ta mère' Evil or Very Mad .


-Duel de boisson, grande tapette délavée. Tu vas pleurer! Twisted Evil
-Ah ouais, j'vais te montrer qui c'est le maître.
_________________
Ecuyer du chevalier Feragoner.
Si vous ne comprenez pas les histoires que j'écris, c'est que vous n'avez pas lu ça.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Feragoner
Nain(e) à l'aise


Inscrit le: 21 Jan 2005
Messages: 106
Localisation: Dans une mine sadik;À la taverne entrain de surveillez les clients

MessagePosté le: Sam Aoû 05, 2006 12:42 am    Sujet du message: Répondre en citant

AAAAAAAAAAAAAAAAA

MEs tonneau!!!! Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Soyez un peu gentil avec eux quand même!!!!

EZ!!!!! Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad

REtourne sur ton lustre et fou la paix a mes tonneau
_________________
Brave Dragon, Flooder de Forum n°3,
Brave, Afin de faire Régner l'Ordre et la justice parmi les Nains.
LES RENNES VAINCRONTS!!!
Chevalier de la Ronde Table
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Nainwak's World Index du Forum -> Rêve de nains Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
Page 4 sur 6

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com